Bourgogne Attitude

Edition du 30/08/2016
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit 15 appellations différentes. La culture de la vigne est raisonnée avec un travail total du sol sans désherbage. Le travail de la vigne s’oriente sur une taille courte et un ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité des raisins. La méthode de vinification s’oriente sur le respect de chaque terroir ou lieu-dit et sur l’expression aromatique du Pinot Noir, le Pinot Noir ayant une palette aromatique très large et surtout une belle finesse. La Vendange est manuelle, foulée, éraflée à 100%. Une Pré fermentation à Froid (10-11°) de 5-6 jours est réalisée systématique pour une meilleure extraction et fixation aromatique. Cuvaison d’environ 21 jours dans des cuves ouvertes pour permettre le Pigeage (opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tannins et des anthocyanes). Alternance Pigeage-Remontage en cours de vinification en fonction des caractéristiques du raisin. Pressurage pneumatique. Elevage en fûts de chênes de 12 à 16 mois selon les appellations avec 20% maximum de fûts neufs pour les villages et 1er Cru pour garder l’expression de chaque lieu-dit. Les vins sont ensuite embouteillés si possible sans collage, ni filtration. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Les vins mêlent à la fois finesse et élégance pour être consommés dans leur jeunesse, mais aussi complexité et structure qui leur permettent une longue garde. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002, une réussite incontestable, est très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux aux papilles, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits, savoureux au palais, d’une finale intense et persistante...
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
ELLEVIN
MEULIERE
PISSE-LOUP
POITOUT
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
JAFFELIN (CCh)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
SEGUIN-MANUEL
BADER-MIMEUR
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHOUPETTE (S)
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


Jean GIRARD (Crémant)
LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
Roger LUQUET
PAQUET
SIMONIN
FEUILLARDE
LAVERNETTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

CAMU
GENDRAUD-PATRICE*
MARRONNIERS*
Pascal HENRY*
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
POLETTE
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
BERSAN*
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. “Un vin doit raconter sans détour son terroir et son millésime, explique Michel Prunier. Fidèle à cette idée, nous adaptons le travail de la vigne en fonction des besoins de chaque parcelle. Certaines sont labourées pour permettre une meilleure aération des sols et une meilleure absorbtion des eaux de pluie. D'autres sont enherbées pour maîtriser la vigueur de la plante et diminuer l'érosion. D'autres encore sont désherbées à cause de leurs pentes abruptes. La culture est raisonnée et les traitements chimiques limités. Nous nous efforçons de préserver l'environnement et de respecter les exigences d'une viticulture durable. Pour Michel Prunier, “le millésime 2015 a bénéficié d'une très belle maturité, aucune pourriture et un excellent équilibre entre sucre et acidité. Les rouges sont souples, ont des tanins ronds avec une belle concentration. Les blancs sont plus gras, beurrés, ils manquent un peu de vivacité, ce sont des vins tirant sur le fruit. Dans les 2 couleurs, il n'y avait rien eu d'aussi beau depuis les années 1959 et 1966 ! Nous avons reçu une médaille d'Argent à Mâcon et une médaille d'Or à Paris pour notre rouge Clos du Val Premier Cru 2012. Dans la vigne, c’est le renouvellement normal du vignoble, des vignes de 100 ans ont été enlevées et le vignoble se repose quelque temps avant de nouvelles plantations.” Superbe Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois. Le 2012 est un vin complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Remarquable 2010, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.  Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée, riche en couleur, classique, de belle matière. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté. Beau 2012, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, à la fois dense et soyeux. Le 2011 est de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants.  On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2012, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, très typé comme le Chorey-lès-Beaune les Beaumonts rouge, sol calcaire marneux zone de plaine. Vignes âgées de 45 ans, élevage durant un an en fûts, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Goûtez aussi l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, très bien équilibré comme le Meursault Les Clouds, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance.  Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de mousse crémeuse.


18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Télécopie :03 80 21 64 73
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainemichelprunieretfille.com

Jean-Marie NAULIN


Belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 12 ha.  “Le 2015 est de très belle qualité, nous raconte Mme Naulin, épargnée par la grêle, la récolte a été saine jusqu'à la vendange. Ces bonnes conditions réunies ont produit un vin fruité, minéral, un millésime d'une très bonne année mais pas d'une année exceptionnelle. En vente en 2016 : quelques 2014 puis des 2015 qui seront mis en bouteille en Mai-Juin.” Voilà un remarquable Chablis Premier Cru Fourchaume 2014, aux nuances de noisette grillée, de poire et d’amande fraîche, gras et sec à la fois, dense en bouche, avec des connotations de noix et d’abricot frais en finale, parfait sur des anguilles persillées ou des filets de lieu jaune. Le 2013, toujours très typé, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, est un vin où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille. Savoureux 2012, de teinte pâle, fin, ample, aux nuances délicatement citronnées, avec cette pointe de nervosité présente, d'une grande persistance aromatique au palais. Beau 2011, suave, aux connotations de pêche et de narcisse, très bouqueté, vraiment très charmeur. Le 2010 est un vin au nez de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, de bouche fine et harmonieuse. Le Chablis Premier Cru Beauroy 2013 est tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment charmeur. Le 2012, au nez de narcisse, dégage une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, un vin vif, sur le fruit, opulent. Belle réussite encore avec le 2011, typé, de robe très claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de miel. Excellent Chablis, aux nuances délicates de petits fruits blancs et d’amande, d’une jolie persistance.


30, rue de la Voie-Neuve
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Télécopie :03 86 42 12 74
Email : domainenaulin@orange.fr

Domaine Guy BOCARD


Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs. Remarquable Meursault Charmes Premier Cru 2011, provenant d'un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, aux arômes de pomme et d’amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, idéal sur des délices de sole aux écrevisses ou un mignon de veau orloff gratiné. Le 2008 est octueux, sent la poire mûre et le chèvrefuille, tout en délicatesse. Le 2007, très distingué, d'une grande subtilité d'arômes (fruits frais, miel, rose...), tout en amplitude, se goûte parfaitement, très classique de ce grand millésime. Très beau Meursault Genevrières Premier Cru 2010, typé, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), qui associe richesse et persistance, gras, avec des nuances de grillé et de pêche, tout en finale. Le Meursault Vieilles Vignes 2011 est typé, avec des arômes discrètement minéraux, harmonieusement frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d'élégance. Bel Auxey-Duresses Premier Cru En Reugnes 2010, typé, le Monthélie Toisières rouge 2010, séveux, généreux, corsé, avec ces connotations de truffe et de fruits macérés, régulièrement réussi, et ce Bourgogne Aligoté Vieilles Vignes, dont la plus ancienne vigne est de 1952, élevé en barriques de chêne. Le Meursault Les Narvaux 2011, sol argilo-calcaire, exposition sud est un très beau vin, d’une robe aux reflets or pâle, aux arômes de fleur d’acacia, légèrement miellé, fin et parfumé, très persistant, tout en charme.


4, rue de Mazeray
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 26 06
Télécopie :03 80 21 64 92
Email : domaineguybocard@gmail.com

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Excellent Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, un vin riche, aux arômes de cassis très mûr, corsé, épicé, ample, aux tanins soyeux, à déboucher sur un coq au vin. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2010, bien typé Chardonnay, puise ses arômes dans le terroir de la Côte Saint-Jacques, est charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche, très abordable.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : domaine-vignot@vinsdusiecle.com
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Daniel DAMPT et Fils


Un domaine de 30 ha, une lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur propriété son caractère familial traditionnel. Le fils Vincent a rejoint son père après avoir fait ses études et un stage en Nouvelle-Zélande. Il est rejoint, à son tour, par son frère cadet Sébastien, qui a terminé des études viti-œno-commerciales à Beaune et effectué un stage en Australie.
Vous allez aimer ce Chablis Premier Cru Fourchaume 2014, aux notes florales complexes (rose, acacia...), fondu en bouche avec cette touche de brioché, très aromatique, au nez dominé par les fruits mûrs, à prévoir sur des huîtres chaudes ou des quenelles de saumon. Le 2012, dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant et typé, parfait avec une blanquette de ris de veau.
Beau Chablis Grand Cru Bougros 2013, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique, très persistante au nez comme en bouche, d’une grande finesse, bien typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs). Tout aussi typé, le Chablis Premier Cru Vaillons 2013, tout en charpente, aux notes de rose, généreux et charmeur, associant distinction et fermeté, aux notes fruitées subtiles au palais, comme cet autre Premier Cru Beauroy, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d'amande et de tilleul, tout en harmonie, d'une finale ample où se décèle le pain brioché. Excellent Chablis Premier Cru Côte de Léchet, aux nuances complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche et très flatteur.

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.

Bernard Dubreuil et Christine Gruère-Dubreuil

Domaine Antonin GUYON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “En 2014, nous raconte Dominique Guyon, nous avons eu un printemps précoce puis avons connu un épisode de grêle très important sur Volnay, Meursault, Beaune, Pernand, Aloxe-Corton… surtout sur Volnay et Meursault où c’est la troisième année que nous sommes grêlés à 50%. Heureusement, vers le 25 août, le grand beau temps est revenu avec un vent du Nord qui ventilait bien les raisins. Les conditions ont été idéales pour la maturation et l’état sanitaire des raisins, les vendanges se sont effectuées sous un grand soleil vers le 20 septembre, les raisins étaient très mûrs.
A l’élevage, les Vins blancs 2014 se caractérisent par une grande maturité avec des équilibres très intéressants, des Vins très purs, très précis, aux arômes de fleurs blanches, une bonne acidité associée à des Vins riches et gras, cela laisse augurer un joli potentiel de garde. Ce sont des Vins qui ne sont pas trop lourds, des Vins très purs, très ciselés.
Rouge 2014 : vraiment un grand Bourgogne, très belle réussite, belle couleur, notes très fruités de fruits frais, les tanins sont assez veloutés, ronds, ce sont des Vins d’une grande finesse, très typés Bourgogne, comme les 2010.
En 2013, la moitié de la Côte de Beaune a été grêlée, nous avons fait un quart de récolte, en Côtes de Nuits, nous avons récolté très peu. Finalement tout confondu, nous n’avons pas fait la moitié d’une récolte normale. Peu de raisins en Corton Charlemagne, notre rendement n’atteint que 15 hl/ha pour vous donner un exemple. Les raisins étaient très concentrés, donc nous avons réussi à obtenir une bonne maturité. Si on résume, en 2013, des Vins de très bonne qualité mais en très faible quantité. Les 2013 ont d’ailleurs très bien évolué à l’élevage. Superbes couleurs, tanins très fondus, très ronds, des Vins très équilibrés. Pour moi, le 2013 s’apparente au 2012, il y a notamment des Vins remarquables dans la Côte de Nuits. C’est assez surprenant, après la récolte délicate, on ne s’attendait pas à un tel résultat qualitatif ! Blanc 2013 : vin intéressant, gras et riche mais qui n’a pas la pureté du 2012, et 2014, un vin très accessible. Le rouge 2013 est supérieur au blanc, il ne sera pas trop tannique, les tanins sont veloutés et permettront au vin d’être agréable dans sa jeunesse. Les robes sont très sombres, arômes fins et tanins souples, une belle réussite.
Ne pas oublier les 2012, un grand millésime, les Vins sont très précis, très purs, tanins agréables, arômes de petits fruits, framboise, fraise, notes de violette et plutôt arômes de cerise dans les Côtes de Nuits. Les 2012, sont des Vins rouges délicieux et les blancs 2012 sont tout aussi réussis: riches, longs en bouche, arômes de fleurs blanches, tout à fait typés grand Bourgogne blanc, aucune déception.”
Voilà bien un formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2014, aux notes complexes de fleurs, d’épices, très typé, un très grand vin subtil comme on les aime, sans artifices, complexe et gras, d’une onctuosité fine.  Le 2013 est un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, suave, d’excellente évolution. Le 2012 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution, un très grand vin qui mérite une cuisine raffinée. Le 2011, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s’allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, de poire et de fruits secs, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Des Vins où la minéralité s’allie au velouté, du grand art comme dans ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, très ample en bouche.
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2014, de bouche suave, aux notes d’amandes grillées, de musc et de miel, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très séducteur. 
Le 2013, où dominent le chèvrefeuille, la poire, le musc et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, d’une belle longueur en bouche. Le 2012 un très beau vin, où s’entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, suave.
Le Corton Clos du Roi Grand Cru 2014, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée. Remarquable 2013, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein. Le 2012 est plein et riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, de grande évolution. Le 2011 associe puissance et finesse, au nez complexe et persistant de fruits très mûrs et de truffe, de bouche savoureuse où l’on retrouve les sous-bois et la griotte confite, bien charnu comme ce 2010, très classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par la truffe et les fruits surmûris, un vin riche et distingué à la fois, dense et charmeur, de garde, évidemment. Le Corton-Bressandes Grand Cru 2014 est intense, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille), tandis que 2013, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits cuits et d’humus, est un vin qui mérite un peu de patience.
Le Chambolle-Musigny Clos du Village Monopole 2014, avec ces connotations subtiles de cerise et d’humus, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, est un vin trèssoyeux, particulièrement charmeur. Le 2013, très fin, avec ses senteurs animales spécifiques, est également tout en charme. Beau 2012, coloré, mêlant charpente et velouté en bouche, très parfumé, poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, suave et complexe, riche en couleur comme en matière, parfait avec un salmis de bécasse ou un rôti de veau en croûte.
Il y a aussi le Gevrey-Chambertin La Justice 2014, de robe pourpre, puissant, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais. Le 2013 a des tanins bien présents et savoureux, aux notes de fraise des bois et de mûre, de belle robe soutenue, alliant charpente et rondeur. Le 2012 développe nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée, charnu comme on les aime, généreux et parfumé, alliant rondeur et structure, d’une richesse séduisante et persistante.  
L’Aloxe-Corton Premier Cru Les Fournières 2014 est, comme à son habitude, une référence, comme le Savigny Les Beaune les Goudelettes 2014, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente mais très élégant, aux tanins savoureux. 

Dominique Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 67 13 24
Fax : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com
www.guyon-bourgogne.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015

 



Gérard TREMBLAY


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine Vincent BACHELET


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Sylvain MOSNIER


Pierre BOURÉE Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Domaine Roger LUQUET


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Pierre GELIN


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine DENUZILLER


Domaine Marc JOMAIN


Frédéric ESMONIN



CHATEAU MACQUIN


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DE LA BRUYERE


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU FABAS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales