Bourgogne Attitude

Edition du 15/11/2022
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2019 : Haut perché, poudreux, éclatant de fraîcheur. Coquillé, huîtres, l’archétype du grand Chablis. Boisé fondu noble. Bouche fraîche et revigorante. Tout y est. Grand vin. Blanchot 2020 : Beau nez de réduction marneuse puis à l’aération, il oscille entre une touche mentholée, anis étoilé et orange confite. Bouche vivifiante sur le même ton que le nez avec une fraicheur de pluie d’orage d’été.  Un concentré de puissance. Les Clos 2019 : Comme le Blanchot, la marque terroir argile bleue marneuse  et la pierre à fusil est très présente puis le côté tourbe sous-bois prend le pas. Impression de bloc et de puissance. Hyper long. Superbe. Vaudésir 2019 : le plus accessible des grands crus avec un nez très fruité pulpeux sur la poire williams accompagné d’un boisé un peu plus marqué. Notes douces et sucrés de crumble aux fruits. Bouche facile et gourmande. Croquant. Bougros 2019 : sur la réserve mais ciselé, le nez est dominé, par l’abricot confit comme souvent sur ce cru. Bouche onctueuse et solaire. Fond poudreux. Boisé présent qui lui convient bien. Les Premiers Crus Vaillons 2020 : Nez discret tout en délicatesse. Notes fleuries de rose et de noisette fraîche. La bouche est  pure, gourmande et sautillante. Finale eau de rose prononcée. Vaillons 2019 : Toujours aussi original mais il demande à s’ouvrir.tout en délicatesse et pureté, racé, éclatant. Tout y est : floral, fruité́, épicé ; difficile de choisir et de décrire. Bouche éclatante, croquante dans le même esprit que le nez. Eclatant, sautillant. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2020 : Nez expressif de fruits très mûrs presque caramélisés mêlé à de la noisette grillée et de la praline. Bouche puissante avec un joli boisé. Finale salivante. Montée de Tonnerre 2020 : Nez frais dominé par la fleur d’oranger et le zeste. Très frais, iodé et maritime. Bouche tout en salivation. Finale mentholée. Les Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2020 : lFin et complexe, dominante bâton de réglisse avec une touche florales verveine fleur de tilleul. Légère notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées bien intégrées. Bouche dynamique hyper salivante finissant sur des notes mentholées rafraîchissantes. Chablis 2020 : Nez mûr et expressif avec des notes  fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées florales entre la  rhubarbe et le citron confit. La bouche est plus fraîche et pulpeuse zeste citron que le nez peut le suggérer. Bel équilibre qui devrait dans quelques mois devenir plus salin.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine SEGUIN-MANUEL


Au sommet. Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte de Beaune, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte de Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. Thibaut Marion nous dit que “la vendange 2021 est historiquement faible en volume, mais heureusement pas en qualité. L’ampleur du gel a été inédite et il faut remonter à 1975 pour avoir un millésime aussi peu volumique. En plus du gel, nous avons eu un printemps et un début d’été plutôt pluvieux, mais une fin d’été avec un très beau temps. Associé à une grande présence dans les vignes, le peu de raisin qu’il restait a pu bien mûrir et donner une bonne qualité. Nous proposons 40 cuvées différentes sur plusieurs millésimes différents. Notamment le Vosne-Romanée Aux Communes 2019, Beaune Premier Cru Cent Vignes 2018, Savigny-Les-Beaune Godeaux 2018, Meursault Le Clos 2020, Bourgogne Chardonnay 2021, Pinot Noir 2020, Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2018, Pouilly-Vinzelles Vieilles Vignes 2020. Nous sommes toujours certifiés Bio sur tous les vins du domaine.” Remarquable Vosne-Romanée Aux Communes 2019, un vin où dominent la groseille et les épices, mêlant richesse et harmonie, avec des notes de pruneau et de truffe en finale, qui poursuit sa belle évolution comme le Beaune Premier Cru Cent Vignes 2018, qui se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux, où dominent la mûre, l’humus et la groseille, de garde, à ouvrir sur un pâté croute. Excellent Savigny-Lès-Beaune Godeaux 2018, aux tanins soyeux et amples, un vin qui sent bon les fruits rouges et l’humus, classique, qu’il faut savoir aussi attendre pour profiter de son potentiel. Beau Meursault Le Clos 2020, suave, alliant richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche persistantes, au nez comme au palais, tout en bouche, d’une longue finale. Joli Bourgogne Chardonnay 2019, qui a une très jolie robe, aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité, une nouvelle fois charmeur comme le Pinot Noir 2019, qui mêle structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois. Très typé, son Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2018, est riche et structuré, un nez où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un vin long en bouche, savoureux, de belle évolution.  Il y a également le Pouilly-Vinzelles Vieilles Vignes 2020, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, très agréable au palais.

Thibaut Marion
2, rue de L'Arquebuse
21200 Beaune
Téléphone :03 80 21 50 42
Email : contact@seguin-manuel.com
Site personnel : www.seguin-manuel.com

Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. Les propriétaires ont fait l’acquisition d’un magnifique château où l’on retrouve également les vins à la vente : Château de La Ferté Fresnel - 2, rue de l’Aigle - 61550 Le Ferté en Ouche- Tél. 02 33 34 38 70 - www.chateaudelafertefresnel.com. Au château, on propose des visites guidées et théâtralisées, visites pour enfants, ballade en petit train au coeur du parc, soirées œnologie et gastronomie, mariages, réceptions, salon de thé, bar à vin et boutique. Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d'épices au palais, un vin de garde. Le 2012, au nez gourmand et complexe, a des senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche intense, aux tanins présents, il est bien typé, très fin au nez, alliant structure et velouté. Très beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2016, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, il est distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution, réussi comme ce 2012, qui est un vin associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents et savoureux à la fois. Le Pommard Premier Cru La Platière 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus, de cuir et de fruits surmûris. Actuellement le millésime 2012, est fantastique, il est puissant, parfumé et distingué, aux connotations de cerise, de prune et d’humus, riche en arômes comme en structure, un vin d’excellente évolution. Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2016, est ample et typé, fleurant les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté est très charmeur. Et pour finir le Santenay Premier Cru La Comme 2016, qui est chaleureux et coloré, très aromatique (mûre, de sous-bois).

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com

Domaine FRIBOURG HACQUARD


Repris en janvier 2007 sous le nom de Domaine Fribourg Hacquard Martinez, par Jean-Luc Hacquard, collaborateur depuis 7 ans sur l’exploitation et Avelino Martinez. Mais depuis 2018, suite à une restructuration, Jean-Luc Hacquard a totalement repris ce vignoble de 29,8 ha. Savoureux Nuits Saint-Georges rouge Les Maladières 2019, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, rond et riche à la fois, de belle évolution. Le Côtes de Nuits-Villages rouge Les Monts de Boncourt 2019, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample. Le Bourgogne Hautes de Côtes de Nuits rouge Les Dames Huguette 2018, très accessible, chaleureux, à la robe rubis intense, au nez de mûre et de griotte, vraiment réussi. Le Bourgogne Hautes Côtes de Nuits rouge Pinot Noir 2018, a des tanins mûrs, et des senteurs qui se révèlent sur des notes délicates de fraise et de pivoine, parfait sur des suprêmes de foies de volaille ou un caneton froid aux agrumes. Le Bourgogne Hautes Côtes de Nuits blanc Chardonnay 2018, au nez d’agrumes, est séduisant par sa structure souple en finale, que l’on vous conseille avec des filets de sole aux artichauts ou des escalopes de veau cordon bleu. On termine avec le Bourgogne Aligoté blanc 2018, vif, parfait à l’apérit mais aussi avec une soupe de pois cassés.

Jean-Luc Hacquard
4, route des Chaumes
21700 Villers La Faye
Téléphone :06 84 94 97 65
Email : domaine.fribourg@gmail.com
Site personnel : www.domaine-fribourg.com

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du XVIIe siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine. Les choix de Jean-Jacques Coudray-Bizot sont faits avec la vision suivante : travailler la vigne de façon à récolter l'expression du terroir dans ses fruits tout en préservant notre patrimoine. Le Domaine pratique une culture raisonnable, en laissant les climats s'exprimer naturellement dans les vins, en intervenant le moins possible, en soignant le vin de façon méticuleuse, en le respectant, avec un minimum d'intrants. “C'est la rigueur scientifique qui permet de magnifier l'excellence naturelle. Laisser du temps au temps, préserver les cycles naturels du temps: en décalage avec les avancées technologiques permettant l'immédiateté de services depuis une "appli" de smartphone, le vin est différent, il nous rattache à la terre: pour la vigne, pour le vin, rien ne remplace le temps. Alors.... Jean-Jacques Coudray-Bizot aime à citer son grand-père, le Docteur Bizot, vigneron & chirurgien aux Hospices de Beaune, qui parlant de la vigne ou des vins disait: " il faut se dépêcher d'attendre! " Voilà un époustouflant Échezeaux Grand Cru en Orveaux 2017, issu d’une vigne replantée en 1959 qui se trouve au tout début de la Combe d'Orveaux, juste au dessus du mur du Château des moines Cisterciens de Vougeot. La géologie particulière de cette combe lui confère une finesse exceptionnelle. Ce vin est splendide : très représentatif de ce magnifique millésime bourguignon, de robe pourpre, il associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent la rose, la cerise et la violette, d’une grande amplitude en bouche avec des nuances de prune, de cuir, de poivre rose, racé, de belle évolution, bien sûr. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2017, les 3/4 de cette parcelle de vignes ont plus de 60 ans et le reste a été replantée en 1999, est tout-à-fait caractéristique des plus belles cuvées de l’appellation, c’est un grand vin très équilibré, mêlant charpente et distinction, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges et de réglisse, de robe grenat profond, qu’il faut attendre pour en profiter comme il le mérite. Le Nuits Saint-Georges Au Bas de Combe 2017, issu de très vieilles vignes de 90 ans, dont son territoire lui confère une élégance certaine alliée à une structure très classique, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et une pointe de cannelle, riche et long en bouche, très savoureux, parfait avec, par exemple, une poule faisane truffée et girolles à la crème ou un filet de bœuf en croûte. Il y a aussi cet excellent Meursault blanc 2018, un vin de négoce (achat de moût frais), vinifié par Jean-Jacques Coudray-Bizot pour le Château D. de Beaufort, séduisant, mêlant finesse et structure, de bouche suave, fleurant bon les amandes et le lls, ample et persistant comme il se doit, à déboucher aussi bien sur des écrevisses flambées qu’avec des escalopes de veau à la crème.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L?histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l?Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C?est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel.

Anne-Laure Chartron nous précise que ?le millésime 2020 est très singulier. Il a été, en effet, réalisé dans des conditions et un contexte assez compliqué, et, a connu une précocité historique du début à la fin pour un résultat absolument exceptionnel. Un hiver très doux, un printemps ensoleillé entrainant un débourrement précoce. A partir de mi-Mars le beau temps s'installe et la vigne prend ainsi une avance de 3 semaines dès le débourrement.
La sortie de fleur, très en avance, laisse espérer une récolte abondante. Les températures élevées de l'été, couplées au manque de précipitations, provoquent un déficit hydrique important, mais inégal selon les secteurs. Ce millésime est plus que jamais le miroir de la diversité bourguignonne. Choisir la date de récolte nécessite une observation journalière. Les vendanges seront étalées sur plus de 10 jours contre 5 jours en année classique, elles ont débuté le 14 Août. Vinifications faciles, pas de maladie, ceci étant dû à l'absence de pluie, pas de gel, un état sanitaire parfait.
Les Vins blancs sont fruités et expriment une belle complexité aromatique avec de superbes acidités. Malgré la chaleur estivale, ils présentent de très beaux équilibres, portés par une fraîcheur toute classique, conforme aux attentes d'un millésime bourguignon. Ce 2020 nous enthousiasme déjà : les conditions particulières de ce millésime engendrent des équilibres inédits et assez uniques. Nous espèrons qu'il sera un grand millésime en blanc comme en rouge.
Nous mettons à la vente cette année notre millésime 2019 soit : le Crémant de Jean Blanc De Blancs Millésimé, nos Grands Crus (Montrachet, Bâtard-Montrachet, Chevalier-Montrachet, Corton-Charlemagne), nos Premiers Crus de Puligny (Pucelle, Caillerets?), les Saint-Aubin Premiers Crus, le Rully Montmorin, le Santenay Les Pierres Sèches?, et, pour les rouges, notre Hautes Côtes de Beaune Sous La Roche, Le Bourgogne Pinot Noir Cuvée Eugénie Dupard?

On est vraiment au royaume des plus grands Vins blancs du monde avec ce formidable Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2020, 1,16 ha, fermen- tation en fûts de chêne (30% de fûts neufs, 70% de fûts de 1, 2,3,4 et 5 ans). Elevage sur lies fines pendant 12 mois en fûts suivi de 4 mois en cuves.ou la suavité s?allie à la dis-tinction, c?est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes d?aubépine et de vanille, avec ce côté minéral du silex, de bouche saline, qu?il faut apprécier sur une cuisine raffinée comme un aspic de foie gras et d'écrevisses en gelée ou tout simplement une daurade royale au four. Nous avons eu l?occasion de déboucher cette année un 2006, qui confirme l?exceptionnel potentiel d?évolution de ces grands blancs bourguignons, d?une complexité aromatique rare où les sous-bois se marient avec les fruits frais et secs, à savourer pour lui-même.
Fantastique Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2020, sol argilo-calcaire, fermentation en fûts de chêne (40% de fûts neufs, 60% de fûts de 1, 2,3,4 et 5 ans), élevage sur lies fines pendant 14 mois en fûts suivi de 4 mois en cuves.... Le vin est très pur, racé et suave, envoûtant, de robe doré intense, riche au nez comme en bouche, avec des nuances de fougère, d?anis et de réglisse, d?une grande finesse, un très grand vin riche et chaleureux, avec une longue finale persistante et puissante, de grande évolution, à déboucher sur un saumon sauvage fumé ou des ris de veau rôtis en croûte (460 € environ, c?est le prix de la rareté, sur quelques 53 ares, voir Éditorial et Introduction Bourgogne).
On continue avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret 2020, très typé, minéral, de belle harmonie, avec ses arômes caractéristiques d?amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, aux notes de lis, un vin qui associe élégance et onctuosité (85 e environ). Le Puligny-Montrachet 2020 suit, fidèle à lui-même, associant à la fois finesse et ampleur, nerveux comme il se doit, un vin d?une belle couleur jaune clair, brillant et limpide.
On poursuit avec le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2020, un climat réputé à juste titre, au nez fleuri (aubépine, fleur d?acacia) et une pointe de minéralité, un vin complexe, de bouche puissante, finement bouqueté, sec et moelleux à la fois, très harmonieux au palais (53 e environ), et ce Rully blanc Montmorin 2020, puissant au nez (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample (55 e environ), comme ce rare Santenay blanc Les Pierres Sèches 2020, qui sent le silex, de bouche chaleureuse et dense, vraiment très réussi.
Goûtez également le Bourgogne Hautes Côtes de Beaune rouge Sous La Roche 2020, l?un des trois rouges de la Maison avec le Puligny et le Bourogne, savoureux, un Chassagne-Montrachet, de jolie robe grenat soutenu, au nez subtil (groseille, cerise, humus), et ce joli Crémant de Bourgogne Millésimé Le Crémant de Jean 2019, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d?abricot.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
www.jeanchartron.com
 


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
www.dubreuil-fontaine.com
 


Domaine GONDARD-PERRIN



> Les précédentes éditions

Edition du 08/11/2022
Edition du 01/11/2022
Edition du 25/10/2022
Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021

 



Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine François BERTHEAU


Domaine Antonin GUYON


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Alain GEOFFROY


Jean-Marie NAULIN


Gérard DOREAU


Gérard TREMBLAY


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Frédéric ESMONIN


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine GROS Frère et Soeur


Pierre BOURÉE Fils


Clos BELLEFOND


Domaine Pierre GELIN


Domaine Albert JOLY


AUVIGUE


Domaine des MONTS LUISANTS


Sylvain MOSNIER


BADER MIMEUR


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Guy ROBIN


Domaine SEGUIN-MANUEL



CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE ROSIERS


SCEA CHATEAU DAVID


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DES MONTS LUISANTS


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales